Les œuvres

DE BORDS À CORPS – 2017

Julien Laforge

Île aux fagots

L’œuvre

Reprendre des peintures marquantes de l’histoire de l’art pour les transformer en sculptures, telle est l’idée du plasticien Julien Laforge. Pour les Hortillonnages, l’artiste a choisi une figure mythique, celle de Narcisse : peint à la Renaissance par le Caravage, le tableau dont il s’empare illustre une légende célèbre de l’Antiquité grecque, dans laquelle un jeune homme, Narcisse, tombe amoureux de son reflet en se contemplant dans l’eau. Désespérant de ne pouvoir étreindre sa propre image, Narcisse se laissera dépérir au bord d’un étang. Pour Julien Laforge, l’histoire de Narcisse amène à s’interroger sur la place de l’homme dans le paysage : comment l’environnement permet-il d’accéder à la connaissance de soi, se questionne l’artiste, dont l’installation, miroir déformant de l’œuvre du Caravage, nous dévoile un Narcisse affublé d’attelles, agenouillé au-dessus d’un rieu. Avec ses formes sauvages, l’œuvre instaure la confusion entre l’humain et son environnement, pour un personnage dont les échasses réfèrent autant à la fragilité des berges des Hortillonnages qu’aux faiblesses de l’homme.

L’artiste

Julien Laforge est né en 1983 et diplômé des Beaux-Arts de Paris. Liées au paysage autant qu’à sa perception, ses œuvres s’attachent à mettre en relation le corps et l’environnement. Ainsi naissent des installations en dialogue fort avec leur contexte, qui s’intègrent ou se confondent avec les lieux où elles sont disposées.