À ce moment critique, lorsque toutes nos métaphores sont usées, nous avons besoin de voix inspirées.*

La biologiste et philosophe américaine Donna J. Haraway porte sur notre monde le regard politique et poétique d’une féministe écologiste, lucide et passionnée. Elle rejoint les artistes qui nous rappellent au sensible et au cœur, avec toute l’attention nécessaire et solidaire, pour tenter d’émerger de ces temps de brouillard.

Dans ces nuées d’incertitudes, il nous a fallu redessiner des cartes pour aller de l’avant, à l’instar des comédiens de l’Oiseau Mouche qui nous invitent à Bouger les lignes. Dès la réouverture de mai, vous avez été nombreux à revenir à la Maison et à nous encourager.Dès septembre, nous nous retrouverons pour partager avec vous spectacles, théâtre, musique, danse, cirque, performances, cinéma, expositions… Réunis ici à la Maison ou chez nos partenaires, à la Comédie de Picardie, au Safran, au Cirque Jules Verne, au Frac Picardie Hauts-de-France, au CHU Amiens-Picardie, dans les écoles et à l’Université ou au Phénix à Valenciennes… Aussi, nous vous invitons chaleureusement à découvrir « les voix inspirées » des artistes, venus du monde entier, pour penser et s’émerveiller, rire ou danser, d’un même mouvement.

Nous retrouverons nos temps forts, les festivals Amiens Europe, Amiens Tout-monde et Maison en Actions mais aussi le FIFAM, les Photaumnales ou les Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens… Les mois qui viennent seront audacieux et de nouveaux événements seront autant de suspensions poétiques, si « essentielles » : du concert des 800 ans de notre belle cathédrale et de notre fête de rentrée, aux pauses déjeuners en musique, et jusqu’à la Cité (éphémère) de la danse.

Dans les pas de Donna J. Haraway, la Maison a souhaité être guidée par la parole de femmes engagées. Tandis que Zabou Breitman rend un hommage vibrant et drôle à la journaliste Dorothy Parker, plume vive du New-Yorker, ce sont les voix de Médée, d’Antigone, d’Électre qui traversent les siècles et les territoires et viennent à nous avec une acuité renouvelée. Le festival Amiens Europe en janvier 2022 se déploiera dans le cadre de notre réseau européen, affichant comme horizon l’exigence plus équitable de « Feminist Futures » ; pour faire entendre les diversités et partager les actes de créatrices libres, pour s’ouvrir à d’autres façons de comprendre et d’agir sur le monde… Le futur, au féminin !

En fin de ce programme, dans un portfolio, ce sont les regards d’une femme photographe, Maud Veith. Durant un an, elle a sillonné les rues de notre ville à la rencontre de celles et ceux qui la font vivre. Ces portraits, c’est vous ! Cette Maison est riche de ses créations, des artistes qui l’animent, de son équipe, de ses partenaires, institutions et mécènes, qui la soutiennent. Elle est d’autant plus féconde que les habitants la font vibrer, d’un souffle.

Cette saison, comme nulle autre pareille, est un recommencement. Après tant de portes closes, c’est une grande joie de vous retrouver.

Laurent Dréano
et l’équipe de la Maison de la Culture d’Amiens

* Donna J. Haraway – Ecce Homo, « ne suis-je pas une femme ? » et autres inapproprié.es de l’humain dans un paysage post-humaniste, in Manifeste cyborg et autres essais, Exils éditions, 2007.