Genre : Cinéma

Une semaine et un jour

Réalisation & scénario : Asaph Polonsky

mercredi 28 décembre 2016 > mardi 3 janvier 2017
Cinéma Orson Welles

Séances

Aucune séance programmée

À la fin du Shiv’ah – les 7 jours de deuil dans la tradition juive – l’existence doit reprendre son cours. Tandis que Vicky, sa femme, se réfugie dans les obligations du quotidien, Eyal, lui, décide de lâcher prise… Avec un ami de son fils défunt, il partage un moment de liberté salvateur et poétique, pour mieux renouer avec les vivants…

Bande-annonce

Presse

Les situations sont drôles, et l’on rit beaucoup de ce rire singulier qui soigne et fait un peu mal en même temps.

Le Monde

La drôlerie du film réside moins dans les situations que le jeu des comédiens principaux, Evgenia Dodina, la mère perpétuellement épuisée par la puérilité subite de son mari et par le drame qui la frappe, et Shai Avivi, le père au sérieux imperturbable, prêt à tout, et même à humilier des enfants au ping-pong, pour franchir l’obstacle du chagrin. A l’exception de rares moments tire-larmes, le film trouve toujours la bonne distance pour confirmer la vieille idée reçue selon laquelle les meilleurs fous rires ont lieu pendant les enterrements.

Télérama