Genre : Cinéma

Mamma Roma

Pier Paolo Pasolini aurait cent ans

vendredi 2 et dimanche 4 septembre
Cinéma Orson Welles

Séances

  • ven. 2/09 : 18h15
  • dim. 4/09 : 14h15

Lorsque son souteneur se marie, Mamma Roma, une prostituée âgée de quarante ans, abandonne son métier. Elle décide alors de récupérer son fils, Ettore, qu’elle avait laissé à la campagne pendant seize ans. Ils s’installent dans un quartier populaire de Rome et Mamma Roma devient vendeuse sur un marché.

Mamma Roma marque une étape magnifique vers cette idée de “cinéma de poésie” chère à Pasolini. Les références visuelles de Pasolini, le refus du plan-séquence ou du son direct rendent l’œuvre pasolinienne absolument unique au sein du nouveau cinéma des années 1960.
Les Inrockuptibles

 

Cette année, Pier Paolo Pasolini aurait eu 100 ans. Journaliste, écrivain et poète reconnu, il réalisa son premier long-métrage à 40 ans. Accattone (1961) signe le début de sa carrière comme cinéaste professionnel et sera le premier chef d’œuvre d’une filmographie diverse et riche dont la vivacité nourrit encore nos imaginaires contemporains. À l’occasion du centenaire de sa naissance nous vous proposons de revenir sur cette œuvre passionnante à travers quelques-uns de ses films les plus emblématiques
(sous réserve) :
Accattone (1961)
Mamma Roma (1962)
Enquete sur la sexualité (1964)
L’Évangile selon saint Matthieu (1964)
Théoreme (1968)
Médée (1975)
Salo ou les 120 jours de Sodome (1975)

Bande-annonce