Genre : Cinéma

Belladonna

réalisation Eiichi Yamamoto

samedi 9 juillet > dimanche 11 septembre 2016
Cinéma Orson Welles

Séances

Aucune séance programmée

Synopsis

Jeanne, abusée par le seigneur de son village, vend son âme (et son corps) au diable. Devenue une sorcière omnipotente, elle se réfugie dans une vallée où fleurit la belladone, poison hallucinogène, entraînant les villageois dans l’ivresse d’envoûtantes fêtes orgasmiques.

Notre avis

Il y a des films qui par leur courte vie sur les écrans deviennent rares, d’autres nous éclaboussent de leur beauté et nous marquent au vif et pour la vie. Lorsque le hasard conspire et conjugue ces deux circonstances, nous nous trouvons face à un objet de culte absolu. C’est le cas de Belladonna qui nous revient aujourd’hui superbement restauré après plus de 40 ans d’absence. Lors de sa sortie au Japon en 1973, le film d’Eiichi Yamamoto provoque un choc et fait exploser toutes les références cinématographiques du cinéma d’animation. Il devient très vite objet de culte de l’avant-garde et cela d’autant plus que dû à la censure de l’époque, il disparaît des salles au bout de quelques jours et reste invisible sur grand écran. Le film de Yamamoto aborde des questions telles que la liberté sexuelle, le fantasme, la condition de la femme, l’oppression du pouvoir, l’usage de stupéfiants ou les transes hallucinées, autant dire des sujets qui nous occupent et préoccupent encore aujourd’hui.

Bande-annonce