Genre : Cinéma

À MON ÂGE JE ME CACHE ENCORE POUR FUMER

RÉALISATION ET SCÉNARIO : RAYHANA

mercredi 17 > mardi 23 mai 2017
Cinéma Orson Welles

Séances

Aucune séance programmée

SYNOPSIS

Au cœur du hammam loin du regard accusateur des hommes, mères, amantes, vierges ou exaltées islamistes, des fesses et des foulards de Dieu se confrontent, s’interpellent entre fous rires, pleurs et colères, bible et coran… avant le sifflement d’un poignard et le silence de Dieu.

LA PRESSE EN PARLE

Elles sont toutes là, enfin en liberté, les femmes algériennes. Dans la chaleur moite d’un hammam, elles suent, bavardent, ragotent, s’emportent, se frottent et, surtout, fument. Sans voile, sans niqab, sans hommes, sans contrainte, elles tirent sur des cigarettes américaines – strictement interdites pour elles, en société. Dehors, les bombes explosent. Mariages ratés, vies brisées, espoir d’un prince charmant, toute la lyre y passe, dans l’odeur de tabac et d’huile d’argan. Et puis le fascisme islamiste fait irruption… Il y a, dans le film de Rayhana, un parfum de liberté. C’est la version politique de « Femmes » (1939), de George Cukor, célèbre film dans lequel une quinzaine de bonnes femmes se croisaient dans un institut de beauté. C’était fielleux et ironique. Chez Rayhana, c’est vif et tranchant. L’Obs

Bande-annonce