Genre : Théâtre / création – coproduction

Silêncio

Cédric Orain – artiste associé | Guilherme Gomes

mardi 5 et mercredi 6 avril
Petit Théâtre

« On pourrait dire que c’est dans le silence que toute pensée se fonde. » Spectacle bilingue franco-portugais, Silêncio place le thème du silence au centre de petites scènes, dialogues, trios de personnages fragiles et attachants.

Selon Cédric Orain et Guilherme Gomes, « C’est dans le silence qu’une pensée peut naître puis se construire avec le langage. » Mais c’est quoi le silence ? Une absence de son ? Est-il choisi ou subi ? Quelle expérience a-t-on du silence ? Les co-auteurs de Silêncio s’interrogent : « Est-ce qu’une même pensée se développe de la même manière dans deux langues différentes ? Comment une idée peut-elle se former quand elle passe d’une langue à l’autre ? ». C’est à partir de ces questions que leur est venue l’idée d’écrire à deux, dans leurs deux langues respectives. Ce travail initié à Amiens s’est poursuivi à Lisbonne. Silêncio s’est construit autour d’une mosaïque de scènes, dialogues ou monologues, dans lesquels le silence est un ressort dramatique. Portée par deux actrices et trois acteurs, cette pièce nous invite à voyager d’une langue à l’autre, pour explorer notre rapport sensible au silence.

Venez assister à la restitution du projet Correspondances avant le spectacle
Mercredi 6 avril à 19h – Bar d’Entracte

De janvier à avril, plusieurs habitant.e.s d’Amiens ont participé à un atelier d’écriture autour du spectacle Silêncio. Les participant.e.s se sont mis dans la peau de Cédric Orain et Guillerme Gomes, et, au terme d’un atelier d’écriture mené en parallèle à la MCA et au Portugal, sont nées des histoires où le silence est le protagoniste, un ressort dramatique.
Des textes écrits dans les deux langues parfois, à deux, quatre mains peut-être ! Rendez-vous à 19h avant le spectacle pour découvrir ces récits et leurs auteur.e.s !

Gratuit et en accès libre.

Médias

© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage
© Christophe Raynaud de Lage