Genre : La Cité (éphémère) de la danse par Tatiana Julien – Performance

La Chaise

Boris Charmatz | avec Olga Dukhovnaya & Solène Wachte

samedi 18 juin
Salle Jean Vilar

Une personne est assise sur une chaise, les yeux fermés, immobile.
Une autre personne tente, en évitant à tout prix le contact direct, de produire un changement.

Est-il alors salvateur de croire à un possible échange entre l’espace de la chaise et l’énergie déployée alentour. L’état de concentration unidirectionnelle révèle une attention quasi obsessionnelle.
Mais alors, que se passe-t-il ?

L’un(e) reste immobile, l’autre s’essaie. S’essaie à réveiller, hypnotiser, courtiser, effrayer ; tisse une toile de signes voués au silence et à l’immuable seulement…
Mais… heureusement… la relation reste dans l’air, l’opacifie peu à peu, dans le meilleur des cas.
Sinon ?

Ce qui pourrait arriver, c’est que quelqu’un s’endorme.

Boris Charmatz