Genre : Théâtre / coproduction

L’intégrale Tchekhov (137 évanouissements) – 1ère partie

Christian Benedetti

mardi 1er > vendredi 4 décembre
Grand Théâtre

Toutes les pièces du maître russe en deux saisons, pour faire corps avec un monde, une langue et une pensée. Un voyage haletant, une expérience de théâtre rare !

Christian Benedetti et sa troupe offrent un défi de taille, débuté il y a dix ans et qui se réalise enfin : donner l’intégralité des pièces de Tchekhov, des plus connues (La Cerisaie ou Les Trois Sœurs) aux pièces en un acte, peu jouées. Chaque pièce est un monument du théâtre, alors quand vient l’idée de proposer aux mêmes acteurs de monter « tout » Tchekhov, cela peut donner le vertige… Dans la semaine, il y aura donc sur scène 137 évanouissements exactement ! Quel beau cadeau fait au public de pouvoir embarquer dans cette aventure, le temps d’une soirée, ou deux, ou trois… ou une semaine entière !
Il y aura donc dans la mise en scène une forme de simplicité essentielle pour dessiner les espaces – un accessoire, un détail, qui renverront qui à une époque, qui à une histoire… Il n’y aura rien que de nécessaire pour faire entendre au public ces sommets de la littérature, dresser des ponts entre toutes ces histoires si différentes et pourtant si proches. Le public sera placé, aux côtés des comédiens, sous les projecteurs, pour participer à cette grande célébration du théâtre.

Au programme des quatre soirées :
Soirée 1 – Mardi 1er décembre à 19h30
La Mouette
Dans une maison de campagne, au bord d’un lac, ils se débattent pour échapper à leur destin. L’actrice Arkadina a peur de vieillir, Trigorine veut découvrir d’autres passions que l’écriture, Treplev tente d’inventer un art nouveau et Nina, jeune comédienne, rêve de devenir grande…

Soirée 2 – Mercredi 2 décembre à 20h30
Oncle Vania
L’hiver à la campagne, les soirées interminables, le dégoût des autres et surtout de soi-même… L’ennui est là. S’enlisent Vania, Sonia, Astrov… Dans un dernier sursaut, ils sortent la tête, essaient de haïr, d’aimer, de tuer, de se tuer… Ils n’en ont plus la force, ni l’envie.

Soirée 3 – Jeudi 3 décembre à 19h30
Trois Sœurs
Trois sœurs s’ennuient éperdument loin de Moscou. Le passage d’un régiment et de ses officiers ne divertira que momentanément cette pesante solitude.

Soirée 4 – Vendredi 4 décembre à 20h30
La Cerisaie
La propriété a beau représenter pour Lioubov son enfance et le souvenir d’une vie de nonchalance, Lopakhine, ancien serf devenu marchand, l’achètera, mais afin d’en abattre les arbres…

Médias