Genre : Opéra

Coronis

Sebastian Durón | Le Poème Harmonique — Vincent Dumestre | Omar Porras

vendredi 13 mars · 20h30
Grand Théâtre

Madame, Monsieur, chers spectateurs,

En raison des mesures de santé publique, les rassemblements de plus de 100 personnes sont désormais interdits jusqu’à nouvel ordre. En conséquence, la représentation du spectacle CORONIS prévue ce vendredi 13 mars à 20h30 à la Maison de la Culture d’Amiens est annulée.

Vous pouvez effectuer un report de vos billets pour un autre spectacle de la saison ou obtenir un remboursement par l’intermédiaire du formulaire en cliquant lien «Demande de remboursement». Ce remboursement par virement uniquement sera effectué dans les meilleurs délais.

Nous avons hâte de vous retrouver le plus vite possible, dès que les conditions sanitaires se seront améliorées.

Vous souhaitant le meilleur pour les jours prochains et vous remerciant de votre compréhension, recevez, Madame, Monsieur, nos chaleureuses salutations.

Laurent Dréano,
Directeur.

 

________________________________

Un opéra baroque espagnol magnifié par les musiciens du Poème Harmonique et la mise en scène d’Omar Porras. Un feu d’artifice musical et sonore !

Emblématique du Siècle d’Or, la zarzuela est née à la Cour d’Espagne dans les années 1650. Multiple, haute en couleur, en un mot baroque, mêlant chant et déclamations, elle faisait apparaître dieux et magiciens, amoureuses et bouffons… Véritable redécouverte, ce divertissement somptueux a été écrit par le Maître de la chapelle royale de Madrid, Sebastián Durón en 1700. La nymphe Coronis y attise tout à la fois les appétits d’un monstre marin et les convoitises d’Apollon, déchaînant triomphes et combats célestes, sacrilèges et raz-de-marée…
C’est dans l’esprit du théâtre de tréteaux, nourri par les traditions anciennes du théâtre, qu’Omar Porras a choisi de placer ces aventures principalement chantées par les femmes. Chœurs fastueux, chansons populaires, grands airs annonçant l’opéra seria, se succèdent dans une action où le burlesque répond au tragique. Sous la direction experte de Vincent Dumestre, l’orchestre du Poème Harmonique fait exploser un feu d’artifice sonore, où s’épanouissent au milieu des violons et des vents, les couleurs ardentes de ses harpes, guitares et percussions.

Médias

© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen
© Philippe Delval théâtre de Caen