Genre: Théâtre / coproduction

Je m’en vais mais l’État demeure

Hugues Duchêne

Saturday 30 April · 16h
Petit Théâtre

Une fresque politique mêlant théâtre documentaire et fiction, humour et pédagogie : un spectacle passionnant qui innove tant dans sa forme que dans son propos !

Avec cette saga contemporaine en cinq épisodes, Hugues Duchêne s’est promis de rendre compte de l’ensemble du quinquennat d’Emmanuel Macron, l’un des « héros » de ce spectacle avec François Hollande, Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon, Éric Dupont-Moretti, Marine Le Pen et de nombreuses figures de la vie publique. Un pur régal accompagné de nombreux éclats de rire ! Après avoir triomphé au Festival d’Avignon 2018, Hugues Duchêne poursuit son périple à travers les théâtres. Il s’installe à la Maison de la Culture d’Amiens pour présenter Je m’en vais mais l’État demeure.

Medias

Press

Hugues Duchêne poursuit sa série de théâtre politique, Je m’en vais mais l’État demeure, démarrée il y a quatre ans avec trois épisodes qui parcouraient les années 2015-2018. Les trois nouveaux épisodes s’ouvrent sur les municipales de 2020 et se referment sur la Présidentielle de 2022…(suite de l’article)

Sceneweb

À la fois historien, militant, journaliste, citoyen, acteur et rien de tout cela seulement, Duchêne ouvre le théâtre à une action et à des formes nouvelles. L’intelligence scénique, l’audace et la somme de travail font le reste, laissant circuler sur le plateau de ce spectacle un air de renouveau, les tourbillons de notre époque, et un réel pouvoir de questionner.

La Terrasse

Le résultat est réjouissant : une bande de sept bons acteurs passe en revue une année judiciaire, sociale et politique

Le Monde

Fluide, précise, divertissante, drôle : une récréation fort à-propos

Théâtre(s)

Entre documentaire et fiction, assumant le rôle d’un narrateur mi-lucide et mi-éberlué, il glisse le pied dans les coulisses du monde politique et le fait avec l’aplomb des jeunes gens que rien ne saura arrêter dans leur course. Car cette course est vitale. Et joyeuse.

Télérama

Tout s’enchaîne avec fracas et comédie, au rythme d’une batterie qui accélère le tout, avec l’utilisation très intelligente d’un grand écran faisant défiler des didascalies à toute vitesse. Les comédiens varient les angles d’attaque et s’amusent à croquer tout Paris. Ces très bons comédiens se libèrent vite et tissent joyeusement cette grande comédie.

Le Figaro

Hugues Duchêne met ainsi en scène son regard vif sur la vie politique, avec ironie. Le meilleur du jeu est mis au service de ce rapiéçage utile et subjectif de l’histoire récente, avec une verve qui ravive.

Lestroiscoups.fr