Genre : Musique classique

Orchestre de Picardie

Edmon Colomer

mardi 16 octobre · 20h30
Grand Théâtre

L’héroïsme orchestral au programme de l’Orchestre de Picardie.

Avec la Symphonie « Héroïque » de Beethoven et Métamorphoses de Richard Strauss, l’orchestre présente deux chefs-d’œuvre de l’histoire de la musique, à connotation politique. Richard Strauss, bouleversé par la désolation qui s’abat sur l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, compose en 1945 Métamorphoses pour 23 instruments à cordes, une musique de deuil inspirée de la « Marche funèbre » de la Symphonie « Héroïque » de Beethoven. Au fil d’un pathétique lamento annoncé aux altos, se déroule un cheminement de douleur fait de paroxysme et de nostalgie. Pour sa part, Beethoven, enthousiasmé par les idéaux des Lumières, se sent trahi dans sa chair par le sacre de Bonaparte, son héros. Il lui retire violemment la dédicace de la Symphonie « Héroïque » et substitue dans le second mouvement une « Marche funèbre » à la « Marche triomphale » prévue à l’origine. Avec cette partition de 1805, Beethoven fait reculer les bornes des conventions et révolutionne le monde musical pour atteindre des sommets.

Médias