Pauline Bureau porte à la scène l’affaire du médiator à partir de l’exemplaire combat de la pneumologue Irène Frachon qui a révélé le scandale.

Rigoureusement documenté, Mon cœur se fonde sur l’affaire du Mediator. La prise de ce médicament, prescrit comme antidiabétique mais aussi comme coupe-faim, a entraîné de graves lésions cardiaques chez de nombreuses victimes. Il fut retiré de la vente en 2009, et une longue instruction judiciaire s’est ensuivie contre le laboratoire Servier.
La metteuse en scène fut touchée par la détermination et le courage d’Irène Frachon, pneumologue qui a révélé le scandale et s’est battue pour les malades. Après avoir rencontré des victimes, elle met en scène l’histoire d’une femme qui contient un peu de chacune des personnes rencontrées. Avec huit comédiens hors-paire, elle interroge autant les conditions de l’expertise sanitaire publique que la dureté du combat judiciaire.

Médias

© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois
© Pierre Grobois