Genre : Théâtre

Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète

Gurshad Shaheman

jeudi 22 novembre · 20h30
Petit Théâtre

Réserver · 8 à 15€

Une ode à la tolérance. Un récit choral programmé au festival IN d’Avignon.

Véritable oratorio théâtral, Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète fait se rencontrer, de manière performative, paroles d’exilés, jeunes comédiens et composition électro-acoustique. À la suite de nombreux entretiens avec des personnes fuyant pour des raisons identitaires, politiques, les guerres ou les intolérances de leur pays, le franco-iranien Gurshad Shaheman a réalisé avec le créateur sonore Lucien Gaudion une œuvre scénique singulière. Une quinzaine d’acteurs partagent une parole qui circule à travers la salle, récusant toute mise en scène réaliste. Un partage des récits et des fragments de vie qui transforme l’espace en labyrinthe sonore. Le spectateur assiste à l’expression de la présence, où tout geste, même infime, est essentiel et accueille ces existences, ces traversées prises entre violence et amour, corps torturés et corps aimés.

Médias

©Christophe Raynaud de Lage
©Christophe Raynaud de Lage
©Christophe Raynaud de Lage
©Christophe Raynaud de Lage
©Christophe Raynaud de Lage
©Christophe Raynaud de Lage

Presse

Gurshad Shaheman signe le plus doux spectacle du festival d’Avignon.
Les Inrocks

Gurshad Shaheman resplendit d’intelligence et de charme.
Le Figaro