Genre : Théâtre / coproduction

Je parle à un homme qui ne tient pas en place

texte Jacques Gamblin et Thomas Coville

mardi 5 > jeudi 7 décembre
Petit Théâtre

Réserver · 15 à 33€

Plus qu’une épopée, le génial Jacques Gamblin conte une profonde et émouvante histoire d’amitié entre un homme sur terre et un homme en mer.

Le titre est trompeur et pourrait laisser imaginer que Jacques Gamblin crée un spectacle autobiographique ! Il n’en est rien mais comme les obsessions des artistes épousent souvent leurs créations il n’est pas étonnant que le survolté Jacques fasse spectacle de sa correspondance avec son ami le navigateur Thomas Coville.
Seul sur son bateau, un trimaran de plus de 30 mètres, un homme, un grand marin, tente le record du tour du monde à la voile en solitaire. Un autre homme lui écrit par mail chaque jour pour le soutenir, l’accompagner et l’encourager. L’un parcourt la France, d’un plateau à l’autre, en solo, il joue ses propres textes, c’est son travail. L’autre soliste joue contre le temps et le vent autour de la planète. Il travaille la mer au corps à corps, sa survie en bandoulière. En janvier 2014, Thomas Coville, navigateur hors pair, tentait pour la 4ème fois de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire sur son trimaran. L’anticyclone de Sainte-Hélène s’installe. L’aventure tourne court. Pendant trente jours Jacques Gamblin écrit quotidiennement à son ami. De la force et de la beauté de la relation de ces deux aventuriers naît une correspondance aujourd’hui portée à la scène. Un voyage physique, géographique et mental. «Alpha tango me reçois-tu ? J’espère ! Et si tu me reçois, comment me reçois-tu ? Qu’est-ce que cela te fait ? Du bien, du mal ? Si tu ne me reçois pas, je continue.» De la mer à la scène, cette formidable correspondance épique n’a de cesse de se poursuivre. Encore et toujours, portée par un vent, dangereux parfois, se brisant sur les doutes et les errances, mais porté haut par la force de l’amitié et de l’échange.
Jacques Gamblin est un habitué de la Maison de la Culture d’Amiens, il a créé Tout est normal, mon coeur scintille et 1 heure 23’ 14’’ et 7 centièmes en 2014 et, la saison passée, une lecture de La nuit sera calme de Romain Gary.

Médias