Genre : Tendance Jazz – Jazz / artiste label bleu

Henri Texier Quintet

jeudi 5 avril 2018 · 20h30
Grand Théâtre

Le contrebassiste Henri Texier relie passé et présent et réarrange en quintet des titres mythiques pour certains issus de ses premières sessions solo des années 70.

Depuis l’album Paris Batignolles, paru en 1986, le jazzman Henri Texier diffuse sur Label bleu son groove universel. Contrebassiste au tempo d’acier, dans les années 60, il accompagne les grands du jazz américain de passage à Paris. Mais en 1976, lorsque paraît Amir, le premier des enregistrements sous son nom, il assure tous les instruments (contrebasse, oud, flûte, bombarde, basse électrique et percussions). Un an après et toujours seul, succède Varech où figure le grand classique Les là-bas. Un mantra à la force émotive et à la ligne de basse magnétique que sampleront plus tard le collectif hip-hop des Chinese man et le producteur anglais Simon Green dit aussi Bonobo. Des standards discographiques qu’Henri Texier renouvelle désormais à la tête d’un nouveau quintet. Ainsi pour raviver le souvenir de ces mélodies intemporelles s’adjoignent à la paire issue du disque Sky Dancers 6, son fils Sébastien saxophoniste et clarinettiste et le guitariste Manu Codjia, deux jeunes novateurs. D’abord, Vincent Lê Quang saxophoniste spontané, déjà connu du contrebassiste pour l’avoir côtoyé dans le trio de son ami Aldo Romano puis le subjuguant batteur Gautier Garrigue dont la frappe des tambours semble aussi s’accorder au silence. De subtils partenaires qui sauront se fondre dans l’âme de sa basse profonde.

Presse

Un grand du jazz européen.

Télérama

Une grande figure de la scène jazz.

France Info

Public aux anges, impatient déjà d’en découdre après l’entracte.

Jazz Mag