Genre : Théâtre

Five easy pieces

conception, texte et mise en scène Milo Rau

vendredi 23 et samedi 24 mars
Petit Théâtre

Réserver · 13 à 29€

Parler de l’innommable au théâtre… Milo Rau fait un théâtre politique fort et sans tabous, pour réveiller les consciences, en explorant l’homme dans ce qu’il a de plus sombre.

Le metteur en scène et réalisateur suisse Milo Rau a conquis le monde avec une forme unique de théâtre politique, basée sur des reconstitutions et des témoignages réels, qui affronte les tabous et les conflits sociaux. Five Easy Pieces met sur scène des enfants et adolescents entre huit et treize ans qui, avec toute la force de leur jeunesse et de leur regard pas encore policés aux bons usages sociaux, nous proposent une image sans concession, la leur, du monde dans lequel nous vivons. Avec Milo Rau, ces enfants/pré-adolescents, s’attaquent ensemble à un épisode récent et traumatisant pour la Belgique : la vie et les crimes du pédophile et meurtrier Marc Dutroux. Au-delà du fait divers sordide, cette affaire a cristallisé des questions profondes agitant l’histoire belge.
Avec Five Easy Pieces, titre des pièces que Stravinsky a composées afin d’enseigner le piano à ses enfants, Milo Rau pose les questions fondamentales du théâtre: qu’est-ce que jouer un rôle ? Qu’est-ce qu’imiter, ressentir, raconter ? Que ressent un public adulte devant des enfants qui se comportent comme eux ?

Médias

© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez
© Phile Deprez

Presse

Tout est juste, poignant et sidérant de sensibilité. Et osons le mot, viscéralement cathartique. La revanche du théâtre sur le réel.

Les Inrocks

Loin de tout racolage malsain, le résultat est saisissant.

La Croix

Milo Rau se sert du théâtre pour comprendre la vie. Ce qui pourrait être obscène – une sorte de voyeurisme ambigu, jouant avec la pédophilie dénoncée – provoque une émotion d’une violence et d’une simplicité et d’une délicatesse comme on en éprouve rarement au théâtre. Ce spectacle a bouleversé la plupart de ceux qui l’ont vu.

Libération

On ne les regarde pas comme des enfants embrigadés dans un projet : on les suit comme des personnes qui lèvent un nouveau voile sur l’innommable, à leur hauteur.

Le Monde