Genre : Musique Classique

Arcadi Volodos

jeudi 19 avril 2018 · 20h30
Grand Théâtre

Un poète du piano qui ne donne que de rares concerts.

Arcadi Volodos s’impose comme l’un des plus grands pianistes de son temps. L’enfant sage et protégé, né à Saint-Pétersbourg, se jette à corps perdu dans le piano à l’âge de huit ans. Il réalise
de brillantes études d’abord au conservatoire de Moscou avec Galina Egiazarova, puis à Paris avec Jacques Rouvier pour les finir à Madrid à la Escuela Superior de Musica Reina Sofia avec Dimitri Bashkirov… Son premier récital à Carnegie Hall en 1998 est désormais historique.
S’il se distingue par son exceptionnelle maîtrise technique, ce pianiste virtuose sait traduire les plus infimes nuances par un toucher d’une rare finesse. Depuis ses débuts à New York en 1996, Arcadi Volodos donne des récitals dans le monde entier et se produit aux côtés des orchestres et des chefs les plus prestigieux. Sa discographie, très riche, compte plusieurs albums consacrés à Schubert, les Sonates de Rachmaninov, son Concerto n° 3 avec le Philharmonique de Berlin sous la direction de James Levine, le Concerto pour piano de Tchaïkovski dirigé par Seiji Ozawa et des œuvres du compositeur catalan Federico Mompou. Son enregistrement Volodos joue Liszt a reçu de nombreuses récompenses. Au mois d’avril 2017 paraît son enregistrement consacré à Brahms, qui se voit immédiatement décerner un Choc de Classica et un Diapason d’or.

Presse

Arcadi Volodos est un pianiste rare – à tous les sens du terme […] Le toucher supra-sensoriel de Volodos est une pure merveille, qui effleure, caresse, insinue, incite ou invite, donnant à cette musique son poids de folie intérieure

Le Monde

En récital soliste, il éblouit par sa maîtrise technique bien sûr, et plus encore par l’intelligence et la sensibilité du dialogue qu’il entretient avec les compositeurs.

Télérama