Genre : Théâtre / coproduction

Loss

Noémie Ksicova

mardi 10 et mercredi 11 mars 2020
Petit Théâtre

« On n’est pas sérieux quand on a 17 ans » nous disait Rimbaud. Et pourtant…

C’est l’histoire d’un garçon de 17 ans, Rudy, élève de terminale qui, un matin, quitte son cours d’anglais, sort de son lycée, demande une cigarette, va à la gare et commet l’irréparable… C’est surtout l’histoire de sa famille face à ce drame, à cette soudaine absence : comment la petite amie de Rudy va prendre la place de l’être manquant au sein du foyer.
La pièce interroge le rapport des vivants à la disparition d’un proche. Écrit à partir des improvisations de jeunes comédiens, bravant les tabous, Loss apporte sa part de mythologie et de tragédie grecque dans le conformisme de notre époque. « Je veux ramener des héros, des héroïnes, grecques, mythologiques dans nos appartements d’aujourd’hui » annonce la metteuse en scène Noëmie Ksicova.