Virtuose phénoménal et poète raffiné, Boris Berezovsky n’est pas seulement l’un des plus grands pianistes au monde, il est l’incarnation du piano russe le plus émouvant.

Originaire de Moscou, il fait ses premiers pas à Londres et le Times le décrit comme « un artiste extraordinairement prometteur, d’une virtuosité éblouissante et doté d’une formidable énergie ». C’était un 1988 et deux ans plus tard, il remporte la prestigieuse médaille d’or du Concours Tchaïkovsky. Il accompagne alors les Philharmoniques de Londres, de New York, l’Orchestre National de France…
Il se produit également avec des artistes de renom comme Brigitte Engerer (directrice artistique du festival Pianoscope à Beauvais à laquelle il a succédé) mais aussi Vadim Repin, Alexandre Kniazev dans les festivals de musique internationaux : Salzbourg, Roque d’Anthéron… Dans toutes ses interprétations, Berezovsky domine toute partition.

Presse

Instinctif, génial avec dégoût, féminin dans ses fibres. Il s’engage corps et âme.

Huffington Post