Genre : Danse

Nicht schlafen (Mahler Projekt)

Les Ballets C de la B Alain Platel

mardi 28 mars · 20h30
Grand Théâtre

Réserver · 13 à 29€

Le compositeur Gustav Mahler comme source d’inspiration d’un des plus grands chorégraphes de notre temps.

Les spectacles d’Alain Platel sont toujours des événements attendus par les scènes les plus prestigieuses. Son œuvre, de ballet en spectacle, est une célébration de la vie qui repousse, sans cesse, les limites du théâtre, de la danse et de la musique, qui bouge les lignes et qui casse les codes. Un spectacle d’Alain Platel c’est, avant tout, une expérience sensorielle à la fois explosive, troublante et émouvante (on se souvient de Tauberbach et de Gardenia).
Mahler projekt, son nouveau spectacle est empreint de la figure majeure de Gustav Mahler, immense chef d’orchestre et compositeur de génie dont le souffle de la musique est, à nul autre pareil, à la croisée du romantisme finissant et de la modernité naissante. Fragile et puissante, ironique et profonde, céleste et démoniaque, la musique de Mahler parle d’un monde en voie d’extinction et d’un autre qui s’allume et dépeint, avec force, le rapport de l’homme face à la nature, à la vie, à l’amour, à la mort.
«Mon temps viendra…», prédit un jour Gustav Mahler. Inspiré par l’étude culturelle
Les années vertigineuses : Europe, 1900-1914 de l’historien Philipp Blom, Alain Platel conçoit son projet Mahler comme une pièce pour hommes consacrée aux premières années du XXème siècle, une période troublée qui a finalement mené à la Première Guerre mondiale. À partir de lieder de Mahler, le compositeur Steven Prengels crée un paysage sonore inspiré de la nature et des bruits de notre environnement quotidien,
et auquel il intègre la polyphonie des chanteurs congolais Boule Mpanya et Russell Tshiebua. Peut-être plus que jamais, la devise des Ballet C de la B trouve un écho retentissant dans cette nouvelle création : «Cette danse s’inscrit dans le monde, et le monde appartient à tous».

Médias

Presse

Chaque scène de Nicht Schlafen est un tableau vivant puissant de sens et de questionnements.

Culturebox

Des mouvements d’ensemble d’une beauté stupéfiante

Le Progrès

http://www.journal-laterrasse.fr/nicht-schlafen/

La Terrasse