Artistes associés

Daniel Jeanneteau

Daniel Jeanneteau © Aurélien Buttin

 

metteur en scène

Élève de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg puis de l’école du TNS, Daniel Jeanneteau est scénographe et metteur en scène. Il rencontre Claude Régy en 1989 et conçoit pour lui de nombreuses scénographies. Il travaille également en collaboration avec Marie-Christine Soma. Artiste associé au TGP de Saint-Denis de 2002 à 2007 et au Théâtre National de La Colline de 2009 à 2011. Il dirige le Studio-Théâtre de Vitry depuis 2008 et devient artiste associé à la Maison de la Culture d’Amiens. Elle a produit Feux (August Stramm), Ciseaux, papier, caillou (Daniel Keene), L’Affaire de la rue de Lourcine (Eugène Labiche), Bulbus (Anja Hilling) et Trafic (Yoann Thommerel). Elle a accueilli, par ailleurs, La Sonate des spectres (August Strindberg), Anéantis (Sarah Kane) et Adam et Eve (Mikhaïl Boulgakov). En 2016, Daniel Jeanneateau a créé La Ménagerie de verre de Tennessee Williams, produite par la Maison de la Culture d’Amiens, en tournée cette saison, qui a remporté un grand succès public et critique. En 2017, Daniel Jeanneteau prendra la direction du théâtre Gérard Philippe à Gennevilliers.

Superamas

 

collectif d’artistes

Superamas est un collectif d’artistes fondé en 1999 dont les membres sont répartis
dans toute l’Europe mais dont le siège est désormais à Amiens. Ils reçoivent le soutien de nombreuses structures artistiques en France, en Belgique, en Autriche, en Allemagne, en Suède, en Norvège… Reconnu à la fois comme compagnie de
danse et comme compagnie de théâtre, Superamas élabore également un travail visuel original, dont chaque film et installation porte la marque. Youdream a été présentée à Amiens et Abbeville. «THEATRE», a été créé à la MCA en 2013. Leur spectacle SuperamaX a été créé en 2014. Avec la soirée Fireworks et une grande exposition «Onwards !» en 2015, ils ont présenté Riot dans le cadre du festival Connexions organisé par la Région Hauts-de- France. Depuis 2015, Superamas est en résidence à Saint Riquier et à la Maison de la Culture d’Amiens. Ils créent Vive l’Armée ! en novembre 2016 intégrant notamment des amateurs et des lycéens amiénois.

Artistes en production et en tournée

Benjamin Lazar

© Nathaniel Baruch

 

metteur en scène, comédien

Benjamin Lazar a été formé à la gestuelle baroque auprès d’Eugène Green, puis à l’école Claude Mathieu, tout en pratiquant le violon et le chant. En 2004, sa mise en scène du Bourgeois Gentilhomme rencontre un très grand succès, et il crée sa compagnie, Le Théâtre de l’Incrédule. Il a notamment mis en scène L’Autre monde ou les états et empires de la Lune de S. Cyrano de Bergerac et Les Amours tragiques de Pyrame et Thisbé de T. de Viau, accueillis par la MCA. Dans le domaine lyrique, il a notamment mis en scène en collaboration avec Louise Moaty, Énée et Lavinie de P. Colasse et Didon et Énée de Purcell. En 2010, il crée l’opéra Cachafaz de Copi, accueilli à la MCA. En 2015, il a créé avec Louise Moaty Le Dibbouk de S.An-ski (production MCA), avec une tournée dans toute la France. En 2016, il a mis en scène Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opéra de Malmö en Suède.

Louise Moaty

 

metteure en scène, comédienne

Louise Moaty, metteure en scène révélée par un Rinaldo de Haendel en 2009, Mille et Une Nuits en 2011, Venus et Adonis en 2013, Le Kaiser von Atlantis en 2014, est également comédienne. Elle s’est formée dans diverses écoles d’acteurs puis auprès d’Eugène Green qui l’initie à la gestuelle baroque. Elle se forme aussi au piano, au chant lyrique et au trapèze. Depuis 2011 elle joue, entre autres créations, avec Jordi Savall Jeanne d’Arc et L’Éloge de la Folie, dans Pyrame et Thisbé mis en scène par Benjamin Lazar auprès de qui elle collabore régulièrement. Avec lui, elle co-dirige le Théâtre de l’Incrédule. En 2014, elle crée This is not a Dream présenté à la MCA. Interprète du Dibbouk mis en scène par Benjamin Lazar, elle met en scène La Petite Renarde rusée de Janácek. Elle crée à Amiens cette saison Sonnets de Shakespeare, production déléguée de la Maison de la Culture avec une tournée dans la Somme.

Hélène Delavault

photo Jean Tholance

 

chanteuse, comédienne, metteure en scène, auteure

Après le triomphe de La Tragédie de Carmen mis en scène par Peter Brook, Hélène Delavault prend des chemins de traverse pour chanter, outre Offenbach, Mussorgsky, Purcell, Monteverdi, Brahms, etc. des compositeurs contemporains dont Aperghis, Dusapin… et créer ses propres spectacles, entre classique et cabaret, qu’elle a joués dans le monde entier (L’Absinthe, Les Rues de la nuit, La Républicaine…). Depuis 2009, elle mène aussi une carrière de comédienne. Parallèlement, elle a enregistré plusieurs albums. Elle poursuit enfin une activité d’écrivain. Elle recrée Apocalypse-Café à la Maison de la Culture d’Amiens en février 2017 avant une tournée dans le département de la Somme.

Artistes en coproduction

du Zieu

 

Nathalie Garraud, metteure en scène
Olivier Saccomano, auteur

du Zieu est une compagnie théâtrale dirigée par Nathalie Garraud et Olivier Saccomano. Depuis 2006, ils ont réuni une troupe d’acteurs et de techniciens, et travaillent sous forme de cycles de création. Ces cycles sont le lieu d’une recherche commune sur l’écriture théâtrale et sur la pratique de l’acteur, ils sont aussi le lieu d’une expérience de pensée collective. Leur spectacle Othello variation pour trois acteurs, présentée au Festival IN d’Avignon a tourné l’an passé dans le département de la Somme. Soudain la Nuit, création du même Festival IN d’Avignon en 2015 a été joué à la MCA. Parallèlement à ces cycles de création, Nathalie Garraud est engagée dans des projets de coopération à l’étranger. Olivier Saccomano poursuit une recherche théorique en philosophie et publie en 2015. Le Théâtre comme pensée (Les Solitaires Intempestifs). Cette saison, la compagnie entame un nouveau cycle intitulé La Beauté du Geste, composé de quatre spectacles dont le premier L’Instant décisif sera créé en janvier 2017 à la Maison de la Culture.

Artistes coproduction et en tournée

Pippo Delbono

© Jean-Louis Fernandez

metteur en scène, comédien, auteur

Pippo Delbono est un acteur et metteur en scène italien. À la fin des années 1980, il
fonde sa compagnie avec laquelle il crée tous ses spectacles. En 1996, sa rencontre avec Bobò marque un tournant. Cette collaboration le conduira à ouvrir sa compagnie à des personnes en provenance d’un monde éloigné du théâtre et de la danse. Ses spectacles ont été présentés dans les principales capitales européennes et à travers le monde. Pippo Delbono mène parallèlement une activité de cinéaste et d’acteur pour le cinéma. Plusieurs ouvrages lui sont consacrés et ses textes sont publiés en France aux éditions Actes Sud et aux éditions Les Solitaires Intempestifs. Plusieurs mises en scène de Pippo Delbono ont été présentées et coproduites par la MCA dont Barboni, Gente di plastica, Il Tempo Degli Assassini, Questo Buio Feroce, Récits de juin, La Menzogna, Dopo la Battaglia, Amore e carne et Orchidées. La MCA assure les tournées en France de ses soli : Amore e carne, La Notte d’après La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès, et Il Sangue. Créé à Zagreb, Vangelo est présentée en mars 2017 à Amiens.

Artistes Label Bleu

Daniel Zimmermann

Daniel Zimmermann a été le premier tromboniste nominé aux Victoires du Jazz en 2014pour son premier album Bone Machine. Il fonde le groupe DPZ avec Thomas de Pourquery et Maxime Delpierre. Habitué des scènes de jazz comme des studios d’enregistrement, Daniel Zimmermann se produit régulièrement en France et à l’étranger avec les plus grands dont Wynton Marsalis, Archie Shepp, Michel Legrand ou Claude Nougaro, Bernard Lavilliers, Charles Aznavour… Son album Montagnes Russes chez Label Bleu sortira en octobre 2016.

Thomas de Pourquery

©Sylvain Gripoix

Thomas de Pourquery débute le saxophone à 14 ans avec Stefano di Battista avant d’intégrer le CNSM de Paris. En 2002, il se fait remarquer au Concours de La Défense avec Daniel Zimmermann, et remporte le 1er Prix de Groupe. Avec Maxime Delpierre, ils fondent DPZ. Figure de proue de la nouvelle génération, Thomas de Pourquery continue d’explorer d’autres voies comme la pop, le rock et la danse ou la musique électronique. Il joue avec l’ONJ, Oxmo Puccino ou Jeanne Added… Avec son sextet Supersonic, il sort Play Sun Ra en 2013 qui rencontre un important succès critique (Victoire de Musique 2014). Il collabore également avec le Red Star Orchestra de Johane Myran pour Broadways (sortie Label Bleu en 2016).

Edward Perraud

© Denis Rouvre

Edward Perraud débute par la guitare, puis apprend le trombone et la percussion classique. Brillant musicologue, il obtient le 1er prix d’analyse musicale du CNSM de Paris. Il a joué avec des musiciens des scènes européennes et américaines, et a participé à une cinquantaine de disques sur de nombreux labels. Il participe à des tournées mondiales avec diverses formations dont le trio Das Kapital (Daniel Erdmann, Hasse Poulsen, Edward Perraud) qui reçoit le prix du meilleur disque de Jazz en Allemagne en 2011. Avec Thomas de Pourquery, il remporte une Victoire de la Musique en 2014 pour Sun Ra. Le dernier opus de Das Kapital, Kind Of Red, sorti chez Label Bleu en 2015, a reçu les éloges des critiques.

Louis Winsberg

Louis Winsberg aborde la guitare avec des amis gitans qui deviendront les Gypsy Kings. En 1983, il remporte le premier prix de soliste du Concours National de la Défense. Dès lors, il occupe une place de choix sur la scène française. Avec le groupe Sixun, il enregistre neuf albums suivis de grandes tournées dans le monde. Louis Winsberg s’intéresse beaucoup aux musiques ethniques et à leur aspect rythmique. Avec des collaborations avec Sylvain Luc, Dee Dee Bridgwater ou Claude Nougaro, le musicien voyageur retourne au flamenco avec Jaleo. Le prochain album de Jaleo sortira chez Label Bleu en novembre 2016.

Seydou Boro

On connaissait cet artiste burkinabé, comédien et danseur. Lui qui commença sa carrière de comédien auprès de la Cie Feeren avec Odile Sankara (que l’on retrouve cette saison dans le spectacle Sans ombre) avant de devenir danseur pour Mathilde Monnier puis chorégraphe aux côtés de Salia Sanou (avec qui il a fondé le premier Centre de Développement Chorégraphique à Ouagadougou), Seydou Boro est aussi chanteur. Son deuxième disque, Horon, enregistré au Burkina Faso avec le soutien de l’Institut Français, sortira chez Label Bleu en 2017.

Henri Texier

Le contrebassiste de jazz français Henri TEXIER. Devant la péniche "L'Improviste" - Paris - FRANCE Mercredi 5 septembre 2012

Contrebassiste de légende, Henri Texier côtoie les plus grands musiciens de jazz de l’Hexagone et du monde entier depuis plus de 50 ans. Une si belle et longue carrière de musicien de jazz qu’il doit à ses talents d’inventeur et de défricheur de musiques. D’abord influencé par le free jazz, Henri Texier se produit avec Chet Backer, Bill Coleman ou Don Cherry. Son quartet avec Lovano, Swallow et Romano lui donne la notoriété méritée. Henri Texier est aussi reconnu pour ses incursions dans les sonorités du monde entier (Afrique, Moyen-Orient, Amériques…). Tous ses disques en leader sont publiés chez Label Bleu (une vingtaine d’albums). Son dernier album paru chez Label Bleu, Sky Dancers 6, est un succès public et critique.