Les œuvres

UN HABITABLE – 2017

Mengzhi Zheng

Étang de Clermont

L’œuvre

Quelle est cette étrange construction, dont la structure squelettique semble esquisser les volumes d’une habitation? Plus proche du dessin que de l’édifice, l’installation proposée par l’artiste Mengzhi Zheng questionne la nature même de l’espace habité. Avec vue sur l’eau et sur l’herbe, le module qu’il installe sur une parcelle vacante des Hortillonnages n’est en effet habitable que l’espace d’un instant. Sa logique de construction, minimale, repose sur des lignes simples, qui rappellent les plans de l’architecte – sans intérieur ni extérieur, sa charpente faite de traits multicolores reste ainsi largement ouverte sur le dehors, qu’il pleuve ou qu’il vente. Pour seul et unique mobilier, une assise traverse l’ébauche de bâtiment, invitant le promeneur à s’asseoir et à contempler la campagne. Jouant à la fois sur le vide et l’omniprésence, l’objet coloré interpelle sur ce territoire marqué par des activités humaines devenues précaires et instables, dans un lieu que l’homme n’a pourtant jamais cessé de vouloir habiter.

L’artiste

Né en 1983 en Chine, l’artiste Mengzhi Zheng poursuit des études à la Villa Arson, à Nice, avant de développer une démarche plastique qui remet en question notre conception de l’espace et de l’habitat. Par ses maquettes et ses dessins, il jette un regard interrogatif sur les pratiques contemporaines de l’architecture, en imaginant des espaces autres, non fonctionnels, porteurs d’une autre vision du monde.