Les œuvres en 2017

TROPICAL WATERWORLD

Delphine Pouillé, plasticienne

Étang de Clermont

L’œuvre

Tropical Waterworld est un parc aquatique de remise en forme imaginé par David Lodge dans l’un de ses romans. Il s’agit ici d’un ensemble de sculptures réparties sur plusieurs parcelles du site de l’étang de Clermont. Chacune des sculptures a pour origine un même dessin suggérant un corps, ou plus exactement un buste. Celui-ci est reporté sur du tissu afin d’obtenir une membrane qui est ensuite gonflée de mousse expansive.
Dans Tropical Waterworld, les corps sont accidentés, rafistolés. Des fragments provenant d’autres corps ou d’anciennes sculptures viennent en prolongement. D’autres matériaux comme du bois ou du ciment, consolident et renforcent ces corps cassés. Leur mise en scène, notamment à travers l’usage d’équipements de loisirs comme un portique de balançoire ou une piscine gonflable provient d’une volonté de recréer une ambiance domestique inspirée des jardins d’agrément soigneusement ordonnancés qui jalonnent le site des Hortillonnages.

L’artiste

Née à Clermont-Ferrand en 1979, Delphine Pouillé vit et travaille à Paris et à Vienne en Autriche. Diplômée de l’École des Beaux-Arts et de l’Université de Rennes, elle a participé à de nombreuses expositions collectives et personnelles en Europe notamment pour le festival Horizons dans le Massif du Sancy.