Les œuvres

REMNANT

Andrew Fisher Tomlin, Dan Bowyer, paysagistes

Île aux fagots

crédits : Yann Monel

L’œuvre

Au moyen-âge, l’histoire d’Amiens a été très fortement influencée par l’industrie du tissu. Ces activités se concentraient dans la partie ouest des Hortillonnages et s’étaient spécialisées dans la production d’étoffes bleutées, puisque le climat local favorisait la pousse d’Isatis tinctoria, la fameuse waide dont on tirait jadis le colorant indigo. Imaginé par deux paysagistes britanniques, Andrew Fisher Tomlin et Dan Bowyer, ce jardin constitue un hommage à ce passé textile : baptisé Remnant, il reconstitue les vestiges d’un tissu de l’époque. Ses motifs géométriques, alternance de carrés et de rectangles, sont repris sur une grande échelle à travers des plantations de fleurs jaunes et bleues. Outre ces plantes aux floraisons vives, des graminées complètent la palette végétale pour aider le jardin à passer sans dommages la chaleur des mois d’été. Tirées entre les massifs de plantes, des traverses noires en bois  reprennent l’idée de la trame du métier à tisser. Pour les réaliser, l’équipe a travaillé avec Streetscape, entreprise de réinsertion londonienne qui aide les jeunes de moins de vingt-cinq ans longtemps inemployés à entrer dans le monde du travail.

L’artiste

Andrew Fisher Tomlin et Dan Bowyer sont deux paysagistes associés au sein de l’agence, Fisher Tomlin & Bowyer. Fondée en 1989, cette structure travaille principalement sur la conception de jardins privés et d’espaces publics. Ils ont récemment participé à la conception des paysages marécageux du Village Olympique des Jeux olympiques de Londres 2012.