Des conférences se déroulent à la Maison de la Culture d’Amiens. Elles ont différents thèmes et sont en entrée libre et gratuite. Ces conférences sont organisées en partenariat avec l’UPA, l’UPJV, L’UFR Médecine, les instituts Faire Face et Filmed, les libraires indépendants d’Amiens (Martelle, Page d’encre, Le Labyrinthe)…

La MCA accueille également des lectures en partenariat avec le CR2L.

Conférence Jean-Christophe Bailly
Thibaut Cuisset ou l’image attentive

jc-bailly-copie

mercredi 21 novembre 18h30 à la MCA | entrée libre

« Les photographies de paysages de Thibaut Cuisset se reconnaissent de loin: alors même qu’à chaque fois son but est de se saisir de la singularité d’un lieu, il ne le fait qu’en installant celui-ci dans un temps dilaté qui transforme notre propre rapport au visible en expérience. C’est l’énigme de cet art si éloigné du spectaculaire qu’il s’agira d’approcher, en le suivant pas à pas, le plus près possible de son extraordinaire
force d’attention. »

Jean-Christophe Bailly est né en 1949 à Paris et écrivain. Il a longtemps dirigé la collection «Détroits» chez Christian Bourgois et une collection d’histoire de l’art chez Hazan. Il s’est occupé également de théâtre, à la fois comme auteur et comme «fabriquant», souvent à l’étranger (Inde, Russie, Italie) où il a accompagné Georges Lavaudant et Gilberte Tsaï ainsi que Klaus Michael Grüber et Gilles Aillaud. Outre ses pièces de théâtre, il a publié une vingtaine de livres. Avant tout des essais mais aussi deux fictions (récits plus que romans), un journal de voyage (en Inde), des poèmes et de nombreux articles parus dans différentes publications. Il est également l’auteur de monographies sur des artistes contemporains et, plus récemment, d’un essai sur les portraits du Fayoum.
Jean-Christophe Bailly est un auteur indéfinissable, à la croisée de l’histoire, de l’histoire de l’art, de la philosophie et de la poésie. Il a notamment publié Le versant animal (Bayard, 2007), L’Atelier infini (Hazan, 2007), L’Instant et son ombre (Seuil, 2008), Le Dépaysement (Seuil, 2011) pour lequel il a reçu le prix Décembre, ainsi que Le Parti pris des animaux et La Phrase urbaine (Seuil, 2013).

> Exposition Thibaut Cuisset – Le fleuve Somme